En quoi les cours de physique peuvent servir dans l'agriculture ?

Ces dernières années, l’agriculture a fortement évolué et a pris un nouveau tournant. Voici comment la physique peut aider l’agriculture d’aujourd’hui.

 

L’agriculture d’aujourd’hui

Ces dernières années, le progrès technologique et technique a fusionné avec l’agriculture afin de permettre aux agriculteurs de pouvoir améliorer leurs productions, la qualité de leur rendement, mais aussi et surtout leur condition de travail. Et, comme de plus en plus de particuliers font attention à leur consommation alimentaire avec la provenance des fruits et légumes ainsi qu’à la manière de production, les agriculteurs n’ont d’autre choix que de s’adapter pour satisfaire un maximum de consommateurs.

 

La physique dans l’agriculture

Ici, il est à la fois question de physique, mais aussi de chimie, puisque les deux sciences vont de pair. Ainsi, la science est très importante dans l’agriculture car elle va pouvoir permettre le renforcement des conditions de production.
Par exemple, comme les conditions météorologiques, physiques et les saisons peuvent jouer en faveur ou en défaveur avec les conditions de culture des fruits et légumes, les agriculteurs doivent varier leurs plants de graines en fonction des saisons, mais aussi s’en occuper en fonction de la météo qui ne cesse d’être en défaveur pour les agriculteurs ces dernières années. Alors, pour contrer les mauvaises conditions météorologiques, de plus en plus d’agriculteurs n’hésitent plus à mettre leurs plantations sous des serres. Sous les serres, il faut donc recréer les conditions climatiques adéquates afin que les plantations puissent pousser et se développer. Cette addition de conditions qui doivent être en adéquation avec les fruits et légumes est tout simplement de la physique.
Depuis, certains légumes ou fruits ont besoin de conditions très particulières pour pouvoir pousser, qui sont dû à la physique. Par exemple, saviez-vous que les bananes avaient leur forme arrondie car lorsqu’elles poussent, elles descendent dû à la gravité, et elles remontent ensuite pour capter la lumière du soleil ? Ainsi donc, n’importe quel fruit ou légume est soumis, à sa façon, à des éléments physiques (météo, température du sol, humidité, etc.).

Par ailleurs, le cours de chimie rentre aussi en jeu car beaucoup d’agriculteurs créent leurs engrais, ou utilisent aussi des pesticides chimiques pour contrer les attaques de petits nuisibles susceptibles d’abimer les plantations. Et, à cause de ces petites bêtes, chaque année les agriculteurs constatent avec effroi la perte d’un ou plusieurs hectares de plantation qu’ils avaient si rudement travaillé et choyés tous les jours…

 

L’agriculture biologique

Comme énoncé précédemment, de plus en plus de consommateurs font attention à leur méthode de consommation afin de limiter le réchauffement climatique, la contamination des fruits et légumes en pesticides, les Organismes Génétiquement Modifiés, etc.
De plus en plus d’agriculteurs ont donc pris en compte les besoins et les attentes des consommateurs, et ont complètement changé leurs méthodes de production. Ainsi, leur agriculture dite intensive est désormais devenue plus biologique, car les méthodes de production ont été modifiées. En effet, il n’y a pas d’utilisation de pesticides et engrais nocifs pour l’être humain, ni de produits injectés dans les fruits et légumes pour qu’ils grossissent plus vite. Maintenant, même si la production doit être plus lente, les agriculteurs travaillent avec des produits sains, et surtout respectueuses de l’environnement.
Ici, même si les produits chimiques ne sont plus employés, l’utilisation de la physique et de la chimie restent tout de même bel et bien présente. Par exemple, pour lutter contre les espèces nuisibles aux plantes, les agriculteurs doivent utiliser des agents biologiques. Les déchets et les rejets organiques sont recyclés, voire transformés en compost pour d’autres plantes.

 

Dans les études supérieures

Bien que moins attirant qu’il y a plusieurs décennies, beaucoup de jeunes souhaitent reprendre le travail de la terre pour fournir des produits de bonne qualité aux consommateurs. Mais, avant de passer à l’acte, ils doivent d’abord étudier tous les mécanismes et processus qui permettent à une plante, un fruit ou un légume de pousser. Ainsi, comme ils doivent maîtriser la physique et la chimie sur le bout des doigts, ils ne peuvent se permettre de ne pas comprendre un processus un peu complexe. Néanmoins, il se peut que certains procédés physiques soient un peu complexes à comprendre et à maîtriser. Alors, pour les élèves qui souhaitent mieux comprendre ces procédés physiques, il est parfois bon de prendre des cours particuliers en physique. Ces cours de physique vont permettre de refaire un point sur tous les procédés chimiques, physiques, et autres mécanismes importants dans l’agriculture, en plus de retravailler ceux qu’ils n’ont pas très bien compris. Et, comme vous serez accompagné(e) par un professeur particulier qui est spécialisé dans ce domaine, vous pourrez peut-être même prendre un peu d’avance sur les autres grâce aux cours de physique à domicile.

 

Ecoledagriculture.com - Tous droits réservés - Contacts