Le secteur des graines oléagineuses

C'est en France que les graines oléagineuses sont les plus utilisées, tant en colza qu’en tournesol. Les triturateurs en extraient de l’huile, destinée à la consommation humaine et la production de biocarburant, et des tourteaux riches en protéines, qui sont valorisés en alimentation animale.

Les pois et féveroles sont surtout destinés à l’alimentation du bétail, mais une partie de la production est consacrée à la consommation humaine, en France et à l’exportation.

Les céréales produites sont consommées dans l’hexagone, dont les deux tiers à destination de l’alimentation animale, et dans une moindre mesure livrés chez nos partenaires de l’Union européenne et en partie également exportés vers les pays tiers, parfois sous forme de produits de première transformation, farine, malt ou semoule (voir par exemple ici une Bluterie).

Les céréales constituent un apport significatif à l’équilibre de notre balance commerciale avec un chiffre d’affaires à l’exportation de l’ordre de 10 milliards d’Euros. Avec plus de deux tiers de parts de marchés, les entreprises coopératives de collecte stockage et commercialisation dominent nettement ces filières.

moulins

Crédit photo : Les Moulins du Tyrol

La production agricole nécessite l’utilisation de consommations intermédiaires, tels que les semences et plans, les produits de protection des plantes et les engrais et amendements. Les agriculteurs se sont réunis en coopératives pour mutualiser leurs achats et bénéficier d’un service de conseil technique adapté à leurs conditions locales. Dans les zones céréalières, ces coopératives sont celles qui assurent déjà la commercialisation des grains, ce qui leur permet de prendre compte dans le conseil technique les attentes du marché et les attentes de leurs acheteurs.

Ecoledagriculture.com - Tous droits réservés - Contacts